L’ancien président continu, ou l’histoire de parole.

Comme beaucoup de monde, venant de François Hollande, j’aurais préféré une histoire sans parole, c’est pourquoi j’ai écrit cette tribune. Nous voici de nouveau obligés à devoir écouter François Hollande suite à la publication de son livre, mais cette fois-ci en format poche, sur ces prévisions pour 2022, sur va vision actuelle de notre pays ou sur son diagnostic de notre état. Nous avons passé le week-end à revoir sur les écrans cet ancien président, qui comme son aîné des années 80-90, et qui fut son mentor, croit pouvoir nous avertir du danger des prochaines élections présidentielles de 2022 sur l’arrivée au pouvoir hypothétique de l’externe droite. Je voudrais rappeler au plus jeune ou à ceux qui l’auraient oublié, mais à chaque fois que les socialistes étaient en danger, nous avions droit à ce type de message : « attention à la prochaine élection l’extrême droite va arriver au pouvoir »  ou alors «  il va y avoir une association entre la droite de gouvernement et l’extrême droite » . Mais quand va-t-il se taire ? Comment avons-nous pu élire cet homme imbu de lui-même, faisant des paris sur l’avenir des Français en permanence, sans jamais d’ailleurs avoir eu raison une seule fois. Pourquoi les journalistes continuent à lui cirer les pompes, car je ne vois pas d’autre façon de le dire sans jamais lui rappeler ces faux paris. Rappelez-vous du chômage ! Aujourd’hui, il voudrait nous faire croire que lui aurait eu une autre façon de faire, notamment sur les manifestations violentes, que d’ailleurs il avait dû y faire face, mais de qui se moque-t-on ? Il a passé cinq ans à la présidence française, pendant lesquels rien n’a été réellement effectué, non que je sois macaroniste, mais je ne supporte plus cette arrogance stupide et complètement décalée. Comment cette personne peut se conduire ainsi alors que pendant sa présidence la France était complètement encalminée et ce malgré les fausses informations mises en avant en permanence. Pour aller dans son sens,  pour faire en sorte que les chiffres du chômage se retournent il a mis plus de 500.000 personnes de plus en formation, qui pour la majeure partie ce sont retrouvés sans boulot en sortant de ces formations. Il a passé sa présidence à critiquer son prédécesseur, maintenant c’est son successeur, mais il ne faut pas se tromper, tout ce cirque ne consiste pas à alerter les Français, mais uniquement à espérer vendre son livre. Nous allons probablement avoir droit à nouveau à un tour de France de signature, où il va continuer à se montrer à asséner ses critiques, dans l’espoir qu’il va manquer aux Français. Mais ça Monsieur François Hollande ça ne pourra pas arriver, il y a trop de mauvais souvenirs de votre présidence et surtout trop de baratin.

Philippe Sallanche 2019             

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *