L’État se fait de la trésorerie.

Depuis bientôt dix ans une promesse a été faite aux retraités sur le paiement de leurs pensions à une date la plus proche du début du mois, voir même, Nicolas Sarkozy n’avait-il pas annoncé qu’il fallait se rapprocher du 1er jour du mois, comme pour les retraites complémentaires.

Depuis quelques jours, nous avons les dates de virement des pensions de retraite de la CNAV, et là grosse incompréhension, car la surprise est de taille ! Non seulement il n’y aura pas de rapprochement du virement sur les premiers jours du mois, mais en 2018, l’état va même gagner en moyenne, un jour de trésorerie en versant les pensions le 9 du mois suivant.

Je conteste cette décision, de ce faire un jour de trésorerie sur le dos des retraités, car non seulement cela ne leurs rapporte rien de plus mais en plus ce changement va mettre en difficultés un grand nombre de personnes. Notamment tous ceux qui ont des prélèvements gérés en début de mois. Le jour de découvert bancaire supplémentaire devrait être payé par la CNAV. Je sais que pour beaucoup de personnes cela n’a pas vraiment de sens ou de compréhension des interactions financières, c’est pour ça que je crois intéressant de vous donner quelques chiffres sur ce que peut rapporter, ce gain de trésorerie.

Il faut savoir que la CNAV et les organismes associés principaux, versent quelques cent quinze milliard d’euros de pension. Si nous estimons que le gain direct pour ce jour gagné sur les retraites est égal à un pourcent, cela représente un peu plus de 36 M€.

Je suis pour une gestion stricte des finances publiques, mais il y a des abus impossible à justifier. Les retraités sont déjà dans le collimateur du gouvernement. Ils seront pratiquement les seuls pour qui l’augmentation de la CSG va être un coût réel. Et ce n’est pas la première baisse, pendant le troisième trimestre 2018, de l’imposition local qui va leurs permettre d’équilibrer leurs budgets, car si nous continuons dans ce type de façon de faire pourquoi ne pas décider de décaler de trente jours, cela permettrait de gagner un peu plus sur le dos des retraités, trop riche pour nos dirigeants.

Il est temps que les discours politiques prennent un sens et soient enfin un avantage pour des personnes qui ont travaillés toutes leurs vies et qui avec en moyenne 1376,00€ par mois ne sont pas les riches que l’on désigne à la vindicte populaire. De plus, retraité ne veut pas dire hors de la population et de la consommation, en terme clair ils apportent à la communauté des Français.

Date de virement :

Décembre 2017 : 09/01/2018 – Janvier 2018 : 09/02/2018 – Février 2018 : 09/03/2018 – Mars 2018 : 09/04/2018 – Avril 2018 : 09/05/2018 – Mai 2018 : 08/06/2018 – Juin 2018 : 09/07/2018 – Juillet 2018 : 09/08/2018 – Août 2018 : 10/09/2018 – Septembre 2018 : 09/10/2018 – Octobre 2018 : 09/11/2018 – Novembre 2018 : 10/12/2018

Philippe Sallanche 2018

 

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *