Et voilà que ça recommence

Et voilà que ça recommence, et comme à chaque fois nous avons les mêmes réponses, dans mon précèdent article, monsieur Macron, je vous disais de ne pas nous tromper, mais après seulement quinze jours la première tromperie est arrivée en la personne de votre premier bras droit de votre campagne présidentielle.

Monsieur Ferrand, qui a été le procureur public, pour le parti politique « en marche » des affaires Fillon et Le Roux a effectué les mêmes actions, et probablement pire que les deux autres personnes citées ci-dessous, car il y a bien un enchérissement familial et personnel. Où est la morale dans tout ça, ou est le moralisateur, pourquoi monsieur Bayrou, grand pourfendeur de l’honnêteté ne dit mot.

Nous recommençons à entendre « Enrichissement personnel » et sur le fait il y a bien une affaire, je voudrais poser simplement une question : pouvez-vous nous montrer un seul cas ou une personne, qui ne toucherait pas la direction d’une organisation, pourrait présenter une location sans être propriétaire d’un local, donc sans prendre un risque quelconque, car s’il n’est pas choisi alors il n’achète pas. Ensuite faire un contrat sans avoir acheté un local n’est-il pas condamnable ? Présenter une demande de crédit avec un contrat de location couvrant largement le remboursement est-il vraiment non condamnable ? Trouver une institution qui prend en charge les travaux d’un local en mauvais état, pour l’épouse du président, si j’étais à la place des mutualistes qui financent cette institution je demanderais un remboursement. En plus je voudrais vraiment voir les autres propositions de location faites, car on nous dit qu’elle était le mieux disant, mais où en est la preuve, de plus si je regarde bien la réalité des informations que j’ai pu avoir le loyer serait de plus de quarante-deux mille euros par an, soit environ quinze pour cent supérieurs au coût de Brest pour un local identique, pourquoi cette différence ? Surtout si nous nous rappelons qu’il y avait des travaux à la charge du preneur.

La question n’est pas seulement une interrogation, croyez-vous qu’en restant en poste les Français ne s’en rappelleront pas ? Croyez vraiment que nous n’avons pas de souvenir. Pensez-vous que vous pourrez tenir comme ça sans réellement regarder les Français dans les yeux ? Mais plus grave à mon avis Madame pseudo Ferrand (puise pacsé) était le conseil de la mutuelle, donc l’une des personnes chargées de vérifier si les procédures et les que documents fournis étaient conformes, cela revient à dire qu’elle était juge et partie, puise qu’elle pouvait regarder les documents fournis par les autres candidats loueurs, complètement incroyables qu’aucun juge ne prenne simplement un peu de temps pour y regarder de plus près.

Je crois important de ne pas voter pour vous et vos candidats, car nous aurons très vite d’autres histoires qui vont encore pousser les Français à voter pour les deux extrêmes que sont le FN et Mélenchon. Et là vous en aurez toute la responsabilité pleine et entière.

Ph. Sallanche 2017

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *