La sagesse est-elle l’avenir des populations ?

Depuis quelques jours, nous entendons toutes les personnalités, politiques, d’églises, ou même des gourous de tout poil ou fausses stars d’internet, nous expliquer que nous sommes en train de détruire une partie de l’avenir de nos jeunes et que cette pandémie en est le déclencheur, que les vaccins ne servent à rien, ou qu’ils vont servir à je-ne-sais-quelle installation d’une puce sous la peau, ou encore à enrichir les nébuleuses de laboratoires. Ce qui m’inquiète le plus, c’est cette croyance qui, petit à petit, prend le pas sur l’intelligence et qui promeut la décroissance, ou le concept de pourquoi avoir deux voitures dans un foyer, alors qu’une seule peut être suffisante. Voire d’ailleurs pourquoi ne plus avoir de voiture, même si vous devez marcher dix kilomètres à pied pour rejoindre un commerce ou un travail. Car, bien sûr, nous ne pourrons pas compléter les transports en commun comme ça en claquant des doigts. Cela en plus fait du bien au corps, le sport, même si cette information est stupide, car bien entendu ceux qui vous disent ça, ne font pas grand-chose dans leurs vies si ce n’est vous donner des leçons. Pourquoi faire confiance aux scientifiques, alors que si vous dites que nous sommes des herbivores ou des frugivores, vous êtes écoutés par plusieurs dizaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux ? À quoi bon prendre du temps pour réfléchir seulement un peu ? Comment penser qu’un grand nombre de gens qui auront pris le temps de regarder sur internet le dernier pseudo-documentaire, puissent admettre le délire de ce faux récit rempli de contre-vérités et surtout, qu’avec un peu d’intelligence et de recherches, on s’aperçoit très vite des absurdités qu’il contient ? Mais c’est le tout, de notre époque, qui pose question aujourd’hui. En effet, les mots perdent de leurs sens, on parle de star pour une personne qui a un million de followers sur les réseaux sociaux, ou de personnes ayant participé à une téléréalité et qui continuent à faire parler ou à mettre des visuels sur le net, d’homme d’État pour une simple députée ou d’un ministre qui œuvre pour une première fois. Il serait intéressant de reprendre les grandes narrations de nos vraies stars ou de nos hommes d’État qui, eux, ont effectué de réelles activités, pour nommer les choses. Aujourd’hui, on parle de personnalités comme étant investis, alors qu’en réalité, ils ne font rien d’autre que de parler fort avec trop souvent un français très limité, des mots simples pour faire croire qu’ils sont comme le petit peuple, alors qu’en fait, ils n’ont rien à voir avec lui, ni au niveau des études ou de l’intellect, ni au niveau des moyens financiers.

Bon, nous pourrions continuer comme ça encore sur des lignes et des lignes, mais cela n’avancerait rien aux matérialités du moment. Alors, je vous propose en cette période d’avant Noël, simplement d’être gentils envers tous ceux qui vous sont proches, sans politiques, sans fausses stars et sans tous les fossoyeurs de la démographie française, simplement d’avoir du plaisir de passer un peu de temps avec vos familles et demain, il sera temps d’arrêter d’écouter tous ces absurdes personnages qui tentent de vous amener dans des contrées où vous ne désireriez pas aller. Prenez le temps de réfléchir, de vérifier les informations que l’on veut vous apporter et que l’on ne veut surtout pas que vous vérifiiez. Vous devez redevenir le maître de vos pensées et n’oubliez pas que tout flatteur ne vit qu’aux dépens de ceux qui l’écoutent.

Prochaine tribune dans les prochains jours.

Philippe Sallanche 2020

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *